Encrassement du revêtement MORTEX ?

Le produit MORTEX est un produit qui permet et admet énormément de types d’application dans les catégories super lisses, lisses, structurées, très structurées. Dans ce cas, on parle des couches du produit MORTEX COLOR 2N qui sont toujours indispensables pour réaliser des « couches techniques ». Nous entendons par « couches techniques » les couches nécessaires pour les applications sur les sols, les escaliers et les douches ou similaires (voir fiches techniques). Dans ce cas, on peut également rapporter sur la dernière couche technique de l’enduit MORTEX COLOR 2N une couche de l’enduit MORTEX COLOR F2 qui est plus fine et qui permet de mieux gérer des finitions lisses et éviter les encrassements.

Nous conseillons toujours à l’applicateur de proposer au client final un échantillon (80 cm x 80 cm minimum) à faire valoir pour acceptation avant de commencer le chantier.

Dans ce cas, l’entrepreneur (artisan applicateur) prendra le soin de bien faire pénétrer les protections au niveau de ces micros cavités.

Les encrassements dépendent toujours de la destination des lieux.

Des demandes sont parfois faites pour avoir des sols structurés dans des endroits relativement « mal placés » au niveau de l’encrassement (entrées par le jardin etc…). A ce moment, c’est au client final, qui est le maître d’ouvrage, de prendre cette décision au moment de la présentation de l’échantillon par l’artisan applicateur.

Dans ce cas, les salissures auront tendance à se marquer plus rapidement, ce qui est normal. La même réflexion peut se faire pour tous les joints profonds de carrelages, des carreaux en travertin, etc…

Ces salissures ne partiront pas au premier nettoyage, ce qui est normal si ce dernier n’est pas très régulier. Au fur-et-à-mesure, l’encrassement se fera plus tenace parce qu’il se présentera  sous forme de boue séchée après le passage de l’eau de nettoyage.

Dans ce cas, nous conseillons d’humidifier le support avec de l’eau à la température de la pièce. On laisse agir la capillarité de l’encrassement pour que ce dernier se ramollisse et soit plus facilement éliminé par un passage léger au moyen d’une brosse douce qui dégagera les résidus repris par une serpillière.

Répéter l’opération si nécessaire.