Foire aux questions

89 résultats trouvés

41. Peut-on peindre sur les revêtements MORTEX ?

Les propriétés physiques du produit MORTEX sont similaires à celles de la pierre.  Il faut demander au fournisseur de votre peinture sur quel support celle-ci peut être appliquée.

Il sera plus que conseillé dans certains cas (produit BEALWAX,…) de retirer la protection présente sur le revêtement MORTEX s’il y en a une.

Dans tous les cas, un nettoyage s’impose pour rendre la surface saine et propre.

42. Réalisation d’enduit à la CHAUX NHL

Réalisation standard d’un enduit à la NHL en 2 ou 3 couches en fonction de la finition souhaitée

– Pose des protections sur les surfaces non enduites et humidification du support la veille du gobetis;

– Pose d’un enduit d’accroche (gobetis) suivi d’un durcissement de plusieurs jours en fonction des conditions atmosphériques,

– Humidification de l’enduit d’accroche la veille de la pose du corps d’enduit

– Pose du corps d’enduit qui pourra soit :

  • être soigneusement lissé à frais et laissé tel quel,
  • être gratté le lendemain au grattoir (graton) en vue de recevoir un enduit fin de finition, et pourrait laisser délicatement apparaître les agrégats,
  • être gratté le lendemain à la langue  afin de faire apparaître plus franchement les agrégats,

– Après durcissement suffisant du corps d’enduit gratté à la taloche type « graton », pose d’un enduit fin de finition, teinté ou non et pouvant être lissé ou feutré. Pour les autres finitions du corps d’enduit,  la pose d’un badigeon à la chaux est nécessaire.

– Dépose des protections.

43. Encrassement du revêtement MORTEX ?

Le produit MORTEX est un produit qui permet et admet énormément de types d’application dans les catégories super lisses, lisses, structurées, voire très structurées.
Nous entendons par « couches techniques »,  celles nécessaires pour les applications sur les sols, les escaliers et les douches, ou similaires (consulter les fiches techniques disponibles sur le site et syllabus donné en formation).

Sur la dernière couche technique de l’enduit MORTEX COLOR 2N, on peut apporter une couche de l’enduit MORTEX COLOR F2, qui, plus fine, favorise non seulement des finitions lisses et plus fermées (sans micros cavités).

L’entrepreneur (artisan applicateur) prendra aussi le soin de bien faire pénétrer la protection adéquate dans les micros-cavités pour autant que le produit MORTEX ait été appliqué de cette manière. Les finitions lisses et bien protégées sont idéales.

Les types et niveaux d’encrassements dépendent de la destination des lieux où la pose est souhaitée.

Nous conseillons toujours à l’applicateur de proposer au client final un échantillon (80 cm x 80 cm minimum), à faire valoir pour acceptation et ce, avant de commencer le chantier.

Des demandes de réalisations de sols structurés dans des endroits relativement sujets à l’encrassement (entrées par le jardin, etc…) impliquent le client final, qui est le maître d’ouvrage, à décider de la résistance à l’encrassement au moment de la présentation de l’échantillon par l’artisan applicateur et constater si celle proposée est suffisante pour lui.

Il en de même pour la résistance.

Dans le cas de sols structurés, les salissures auront tendance à se marquer plus rapidement, ce qui est logique.  La même réflexion peut donc se faire pour tous les joints profonds de carrelages, des carreaux en travertin, etc…

Les salissures profondes dues par ex à un nettoyage peu régulier à un nettoyage rapide et/ou superficiel, ce qui est normal. Au fur-et-à-mesure de l’encrassement, celui-ci  deviendra plus tenace parce qu’il se présentera  sous forme de boue séchée après le passage de l’eau de nettoyage.

Dans ce cas, nous conseillons d’humidifier le support avec de l’eau à la température de la pièce.  On laissera agir durant les minutes nécessaires la capillarité de l’encrassement pour que ce dernier se ramollisse et soit plus facilement éliminé par un passage léger au moyen d’une brosse douce, ce qui dégagera les résidus repris par une serpillière.

Répéter l’opération si nécessaire.

44. Comment tenter de diminuer l’apparition de fissures dans le revêtement MORTEX ?

Toujours travailler sur un support stable et propre et dénué de poussières.

Dans le doute, utiliser le tissu d’armature BEALTEX à poser en sandwich (entre deux couches).

La fibre de verre ou notre tissu d’armature BEALTEX  n’offre pas une garantie totale de résultats car il ne pourra reprendre que de très faibles mouvements.

C’est la toile (tissu d’armature) qui va s’étirer en reprenant l’effort du mouvement du support.   Le produit MORTEX va alors connaître des tensions pouvant provoquer  plusieurs micros fissures au lieu d’en avoir une importante à l’emplacement de la fissure initiale du support.

Il est toujours difficile de traiter des fissures vivantes sans passer par la case “modification du support”. C’est la raison pour laquelle il faut toujours respecter par un joint de dilatation dans le revêtement MORTEX les joints de dilatations réalisés dans le support.

45. MX10 – Peut-on appliquer une nouvelle couche de revêtement MORTEX® sur une ancienne couche de revêtement MORTEX® ?

Oui.
Dans tous les cas, un nettoyage s’impose pour rendre la surface saine et propre
Il est impératif de retirer complètement la protection présente sur le revêtement MORTEX® s’il y en a une.
Pour les produits de protection avec imprégnation, il faut poncer la matière jusqu’à la profondeur de pénétration de la protection.
L’application du primaire RESIDUR n’est pas obligatoire, mais facilitera la pose de la nouvelle couche de revêtement MORTEX®.
La fiche technique de chaque produit doit être scrupuleusement observée lors de l’application.

 

Mots clés: Mortex, nouvelle couche, réparation

46. Comment nettoyer le calcaire sur mon Mortex ?

Pour retirer les traces de calcaire/tartre sur votre Mortex vous pouvez utiliser du vinaigre d’alcool blanc dilué dans de l’eau tiède que vous vaporisez et laissez agir quelques minutes avant de passer avec une éponge douce. Consultez notre fiche d’entretien complète sur www.mortex.be.

47. Puis-je poser du revêtement MORTEX sur plancher ?

  1. Plaques OSB, MDF et similaires.

Il est possible de placer du produit MORTEX sur un plancher en OSB / MDF. Pour cela, nous préconisons de coller et visser (visses en inox pour éviter la rouille) deux couches de plaques d’OSB / MDF, en les croisant (1ère couche de gauche à droite et 2ème couche de manière perpendiculaire), comme montré ci-dessous.

Ensuite, une membrane de désolidarisation sera marouflée dans la première couche technique de MC2-N. Ceci permettra d’obtenir une plus grande stabilité dans votre sol et diminue le risque de fissures, bien que le risque zéro n’existe pas.

⚠️ C’est naturellement la manière de placer ces plaques et la qualité donnée au travail qui assurera la stabilité de cette structure. ⚠️

2. Planchers classiques et parquets

Ces supports sont sujets à une dilatation donc l’application du revêtement MORTEX y est fortement déconseillée. Le revêtement MORTEX est souple mais pas élastique.

48. Comment procéder à des réparations de fissures et/ou micro-fissures stables (non sujettes aux mouvements) sur le revêtement MORTEX ?

Des réparations peuvent être réalisées avec le MC2 F1-F2-F3-F4 en fonction de la largeur des fissures. il faut que l’un de ces produits puissent pénétrer avec toute sa granulométrie.

Attention tenir compte que plus on va vers une courbe granulométrique fine, plus la poudre du produit MORTEX est blanche, le F4 étant la plus fine des granulométries.

Exemple: réparation d’une micro fissure au moyen d’ un mélange de  MC2-F4 teinté dans la couleur du chantier.

  1. Aspirer les poussières de la fissure ou de la microfissure et nettoyer à l’eau si nécessaire.
  2. Attendre un séchage complet.
  3. Faire un essai sur une plaquette pour contrôle de couleur (contrôle par comparaison) après avoir attendu le séchage complet du F4.
  4. Traiter cet essai avec la protection appliquée (BIPUR – BEALWAX – POLYTHANE N 120,…) sur le chantier donnera la teinte réelle finale. En effet la protection peut encore apporter des modifications de la teinte.
  5. Ensuite apposer cette plaquette sur votre support pour comparer le résultat (sans omettre que vous allez encore la vernir).
  6. Après avoir traité votre plaquette d’échantillon,  répéter le contrôle de la teinte.
  7. Répéter l’opération si le résultat n’est pas positif. vous pouvez réaliser plusieurs essais de teintes  en même temps. Cela vous fera gagner du temps.
  8. Lorsque vous serez arrivé à la teinte souhaitée, faites un petit mélange avec la bonne proportion de BEALCRYL 2.
  9. Déposer une petite quantité sur le bout d’un doigt ganté, poser ce doigt sur la fissure et insérer le produit MORTEX F4 en tournoyant le doigt pour que la matière pénètre dans la fissure.
  10. Attendre 48 heures de séchage.
  11. Poser la protection suivant le protocole de pose.

Déborder de la fissure peut être une aide pour masquer les taches dans le cas d’une finition mouchetée.

49. Qu’est ce qu’un revêtement MORTEX appliqué “à fresco” ?

Deux couches de produit MORTEX à fresco signifie que la première passe est encore fraîche au moment de passer la seconde, mais déjà en train de durcir.  Les repères de l’état adéquat pour passer la seconde couche sont :

  • La pose de la paume de la main sur l’enduit ne doit plus tacher la main). 
  • Par contre, avec un léger effort et un mouvement circulaire, le doigt encore pouvoir entrer dans l’enduit MORTEX.

50. Est-il possible d’appliquer du produit MORTEX directement sur le circuit d’un chauffage par le sol dynamique ? (C’est-à-dire que le revêtement MORTEX se pose, sans présence de chape intermédiaire.)

Pour ce genre de chauffage par le sol, aucun chantier n’a encore été réalisé en MORTEX.  Si ce type de chauffage accepte des fines chapes, on pourrait envisager l’application du MORTEX. Des essais restent à faire !

Aucune garantie ne peut donc être donnée.

Poser votre question

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Retourner au FAQ