Quels sont les supports compatibles pour la CHAUX ?

Supports naturellement compatibles

Pour qu’un enduit à la CHAUX adhère naturellement sur son support, il est impératif qu’une partie  de l’eau chargée de chaux présente dans le mortier pénètre dans les supports, sans cette migration d’eau riche en chaux l’enduit ne « collera » pas.

On privilégiera un support minéral bien que d’autres supports puissent convenir comme le bois,…

Les supports naturellement compatibles sont donc poreux (sans excès) et doivent bien entendu être propres et stables.

Exemple: blocs béton, blocs Argex, blocs de terre cuite, pierres « hourdées » à la chaux, …

Cela exclut donc de facto : les plaques de plâtre, bloc de béton cellulaire, enduits de plâtre, panneaux de bois, panneaux type Lux Eléments, Wedi ou similaires, maçonneries peintes, …

La pose d’un primaire sur ces supports est envisageable pour permettre la pose d’un enduit à la chaux mais à ce moment le choix de la chaux est purement esthétique et ses qualités techniques n’exerceront aucune influence sur le support.

Remarque : pour une cloison légère, il y aura lieu de remplacer le panneau par une feuille de métal déployé ou de treillis galvanisé ou inox fixée mécaniquement sur la structure et ensuite réaliser un dégrossi suivi d’une couche rigidifiant l’ensemble.

Toujours “griffer” ou “peigner”  la couche précédente encore fraîche pour faire adhérer la couche suivante.