Foire aux questions

89 résultats trouvés

11. Où peut-on trouver les produits de la gamme Mortex ?

Vous trouverez une liste de tous nos revendeurs via le lien suivant : Nos points de vente.

12. Comment entretenir le produit MORTEX ?

Nettoyage et entretien : 

Appliquer 1 poignée de Finish SA TR dilué dans 5L d’eau tiède (30°C) à l’aide d’un chiffon non coloré,  répéter de manière hebdomadaire (tout dépendra de la fréquence de l’utilisation et  de la température de l’eau).

Maintenance mensuelle ou bimensuelle d’un revêtement Mortex avec la protection Finish SA: nourrissage à sec.

  • Utiliser le Finish SA TR (produit pâteux) non dilué ou dans un peu d’eau tiède (30°C). Pour le nettoyage, voir : “Comment entretenir le produit Mortex ?”
  • Appliquer à l’aide d’un chiffon en enlevant le surplus
  • Attendre que cela soit sec (à l’œil)
  • Répéter l’opération 4 à 5 fois

13. Quand doit-on faire des joints de dilatation ?

N’ayant pas la compétence pour des études de mouvements propres à un bâtiment en fonction de ses matériaux, nous ne sommes pas habilités à localiser les endroits spécifiques, en fonction des différents matériaux placés visibles et non-visibles, pour le placement des joints de dilatation et définir leur largeur. 

C’est pourquoi nous vous conseillons de prendre contact avec un bureau d’étude spécialisé.

Toutefois, nous pouvons donner des avis donnés sur base d’une règle générale tirée d’une pratique courante et qui en aucun cas ne peut exprimer une garantie dans l’exécution d’un travail et la pérennité de ce dernier.

Toujours- est-il qu’il est important de respecter les joints de dilatation exactement à l’endroit où ils se trouvent pour les retrouver dans le revêtement MORTEX ou BEALSTONE.

14. Apparition de traces et de voiles blanchâtres dans le bas des murs ?

Les sels présents dans les constructions peuvent être nombreux: sulfates, phosphates, chlorures, nitrates, …
Les traces blanchâtres sont en général des sels. Ces sels sont notamment formés dans les milieux alcalins par l’eau.
L’eau est un agent transporteur des sels. Lors de l’assèchement, les sels restent en surface parce qu’ils sont trop lourds et ne peuvent être évaporés.
Dans le cadre d’une humidité ascensionnelle ou d’une fuite au travers d’une fissures dans un béton par exemple, vous remarquerez des résidus blanchâtres (cela peut même paraître sous forme de stalactites lors d’un passage d’eau sur le plafond d’un plateforme béton).
Les sels lorsqu’ils sont peu nombreux sont transparents lorsqu’ils sont humides, blanchâtres lorsqu’ils sont en concentration plus forte et carrément blancs lorsqu’il sont secs.
Quand vous voyez ces sels cela signifie:
  • Soit qu’il y eu un problème d’humidité et que ce dernier est peut-être déjà résolu. En effet, par exemple après une injection contre l’humidité” ascensionnelle, le mur sèche et l’humidité transport une dernière fois les sels en surface. Ces derniers étant trop lourds restent en surface.
  • Soit que le problème est toujours existant mais périodique. Exemple; une humidité ascensionnelle qui n’est pas traitée. Lors de longue périodes sèches, les murs peuvent sécher. Les traces restent. Ensuite les problèmes apparaissent à nouveau dès que les périodes pluvieuses refont leur apparition.

Plus d’infos sur nos solutions hydrofuges sur capilasil.com

15. MX01 – Qui fabrique le revêtement MORTEX® ?

Beal est le seul fabricant des produits de la gamme MORTEX® et qui en a déposé le nom.  Nous vous conseillons de prendre garde aux imitations et contrefaçons, car elles ne répondent pas aux mêmes exigences de qualité.

Les produits BEAL INTERNATIONAL, et en particulier les produits MORTEX®, BEALSTONE® et CAPILASIL® sont des produits protégés. Ceux-ci répondent à des exigences strictes de qualité pour lesquelles BEAL INTERNATIONAL s’oblige à des garanties de résultat.  BEAL INTERNATIONAL est l’unique fabricant ses produits.

La distribution des produits est assurée par BEAL INTERNATIONAL et ses distributeurs (officiels et non-officiels). Les points de vente sont disponibles sur www.beal.be

De nombreuses entreprises concurrentes cherchent à utiliser la renommée de BEAL INTERNATIONAL et de ses produits pour induire le consommateur en erreur, n’hésitant pas à utiliser des moyens mensongers, trompeurs ou dénigrants pour commercialiser des produits de bien moindre qualité ou sans autorisation. Nous vous remercions de rester vigilant à l’égard de toute contrefaçon ou imitation et le cas échéant, d’en informer la direction par mail via l’adresse info@beal.be.

 

Mots clés: Mortex, Beal international, fabricant, distributeur, qualité

16. Le Mortex doit-il être protégé ?

Le Mortex se comporte comme une pierre naturelle (étanche mais micro-poreuse en surface). Dés lors, une finition de protection pour les taches (vin, graisses,…) est recommandée en intérieur : vernis, huile, huile-cire, oléofuge, hydrofuge etc.

Dans tous les cas, nous recommandons des tests et échantillons au préalable afin de valider la finition adéquate.

17. Baignoire en revêtement MORTEX ?

De nombreuses applications ont été réalisées au niveau des baignoires en donnant pleine satisfaction au client et ce malgré les réticences de BEAL (bains prolongés avec différents types de savons, d’huiles, de sels de bain, autres produits de soins corporels dont les teintures,  produits d’entretien, les différences de températures, etc…).

Les impératifs de la protection doivent être respectés par le client final. (Voir : Comment entretenir le produit Mortex ? )

Pour toutes ces raisons, BEAL déconseille l’application du revêtement MORTEX dans ce type de réalisation.

18. Comment faire le mélange du produit BIPUR / POLYTHANE N 120 ?

 

  1. Bien mélanger le composant A dans son pot d’origine avec un ustensile de mélange ad hoc et différent de celui qui sera utilisé pour le composant B. Toujours éviter un apport d’air par un mélange trop rapide. 
  2. Bien mélanger le composant B dans son pot d’origine avec un ustensile de mélange ad hoc et différent de celui utilisé pour le composant A. Toujours éviter un apport d’air par un mélange trop rapide.
  3. Verser le composant du petit récipient dans le grand récipient et bien mélanger l’ensembleToujours éviter un apport d’air par un mélange trop rapide.
  4. Une fois ce mélange effectué, verser ce mélange dans un troisième récipient propre en ayant soin de bien racler les bords du contenant versé au milieu du troisième contenant.
  5. Bien mélanger à nouveau le troisième récipient en  évitant un apport d’air par un mélange trop rapide.
  6. Attendre quelques instants les remontées de bulles d’air éventuellement présentes.
  7. Le BIPUR/POLYTHANE N 120 est prêt à l’application.
  8. Bien suivre les instructions propres au protocole d’application du vernis en question (séchage entre les couches, etc.).

 

 

 

19. Apparition de traces blanchâtres en façade?

Les sels présents dans les constructions peuvent être nombreux: sulfates, phosphates, chlorures, nitrates, …

Les traces blanchâtres sont en général des sels. Ces sels sont notamment formés dans les milieux alcalins par l’eau.
L’eau est un agent transporteur des sels. Lors de l’assèchement, les sels restent en surface parce qu’ils sont trop lourds et ne peuvent être évaporés.
Les pluies battantes dans notre pays viennent généralement du sud-ouest.Il est fréquent de remarquer en façade que la façades exposées au sud-ouest est donc la plus battue par les pluies. Ces pluies forment des sels lorsqu’elle rencontrent le milieu alcalins de la terre cuite, mortier,béton etc… Ces sels lors de l’assèchement de la façade apparaissent en surface. Ils sont généralement lavés et éliminer lors de la pluie suivante. Par contre ils apparaissent sur les murs adjacents de la façade. Leur concentration peut devenir importante puisqu’ils ne sont pratiquement jamais éliminés par manque de pluies battantes.

Plus d’infos sur nos solutions hydrofuges sur capilasil.com

20. MX02 – Quels sont les différents systèmes MORTEX®?

SYSTÈME TECHNIQUE

RESIDUR – RESIPACT G (primaire)

+ 2 couches techniques de MC2-N

+ finition optionnelle en F1 ou F2

+ vernis Bipur (mat, brillant ou satiné) ou vernis Polythane (mat ou brillant) ou huile OIL OH TR et cire Bealwax, ou …

SYSTÈME SEMI-TECHNIQUE

RESIDUR – RESIPACT G (primaire)

+ 1 couche technique de MC2-N

+ finition optionnelle en F1 ou F2

+ vernis Bipur (mat, brillant ou satiné) ou vernis Polythane (mat ou brillant) ou huile OIL OH TR, ou …

SYSTÈME DECORATIF

RESIDUR – RESIPACT G (primaire)

+ MC2-F1 ou MC2-F2 (pour un look similaire au technique ou semi-technique) ou MC2-F3 ou F4 ou  MC2N + MC2N ou MC2N + MC2F1, etc…

+ vernis Bipur (mat, brillant ou satiné) ou vernis Polythane (mat ou brillant) ou huile OIL OH TR ou savon Finish SA TR ou oléofuge Repeloil, ou …

 

Poser votre question

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Retourner au FAQ