• Comment enlever une protection par imprégnation REPELOIL sur le revêtement Mortex® ?

    Si pour une raison ou pour une autre (par exemple changer la couleur du revêtement ou exécuter une réparation) il faut éliminer cet aspect huileux, la meilleure solution est de l’enlever mécaniquement (à conditions que l’oléofuge soit complètement sèche) en abrasant la surface traitée avec un disque diamanté (grain entre 100 et 150).

    (Vous pouvez directement passer au point 3 si l’oléofuge est bien dure.)

    1. Nettoyer à l’essence de térébenthine avec un chiffon coton blanc la surface afin d’enlever le plus d’oléofuge possible.
    2. Utiliser un nettoyeur à vapeur style vaporetto pour essayer à nouveau d’enlever le plus de résidus d’oléofuge possibles.
    3. Abraser/poncer la surface de façon à ce qu’il n’y ait plus aucune trace d’oleofuge.
    Il est à noter que s’il reste des traces d’oléofuge, le vernis n’adhérera pas à ces endroits, ce qui rendra la douche non étanche. Il faut donc veiller à bien tout enlever, opération assez délicate donc.
    4. Bien aspirer et nettoyer la surface pour enlever toute trace de poussière.
    5. Après séchage complet, appliquer la protection choisie selon la méthode recommandée par Beal.
    Réserve : après le point 3, il est possible qu’il reste des traces d’oléofuge bien sèche et durcie dans toute son épaisseur. Le vernis doit pouvoir tenir dessus en principe mais nous n’avons pas de test à cet égard.
    Le ponçage normalement doit se faire avec un disque diamanté. Ce dernier peut abîmer le Mortex. Dans ce cas, éliminer une partie de ce dernier sur une profondeur de l’ordre de 0,5 mm. Appliquer une couche de MORTEX COLOR 2-N suivie d’une couche de MORTEX COLOR 2-F1 bien lissée.

    Si le produit MORTEX est structuré et pas parfaitement plan, il ne sera pas possible d’éliminer toute l’oléofuge se trouvant dans les petites cavités, sans attaquer la dernière couche de produit MORTEX.

    Nous conseillons donc d’abraser toute la surface jusqu’à l’obtention d’une surface parfaitement plane, sans pores ouverts.

    Il faut bien nettoyer et dépoussiérer la surface abrasée et l’environnement direct.
    Après avoir appliqué et laissé sécher une couche de primer RESIDUR, une nouvelle couche de produit MORTEX sera appliquée sur le support.

    Cette dernière recevra, en fonction du protocole de pose, la protection choisie.
    En cas de présence d’oléofuge frais, des essais peuvent être réalisés avec de la térébenthine.