• Comment procéder à des réparations de fissures et/ou microfissures stables (non sujettes aux mouvements) sur le revêtement MORTEX® ?

    Des réparations peuvent être réalisées avec le MC 2-F1-F2-F3-F4 en fonction de la largeur des fissures. Il faut que l’un de ces produits puisse pénétrer avec toute sa granulométrie.
    Attention tenir compte que plus on va vers une courbe granulométrique fine, plus la poudre du produit MORTEX® est blanche, le F4 étant la plus fine des granulométries.
    Exemple: réparation d’une microfissure au moyen d’un mélange de MC2-F4 teinté dans la couleur du chantier.

    1. Aspirer les poussières de la fissure ou de la microfissure et nettoyer à l’eau si nécessaire.

    2. Attendre un séchage complet.

    3. Faire un essai sur une plaquette pour contrôle de couleur (contrôle par comparaison) après avoir attendu le séchage complet du F4.

    4. Traiter cet essai avec la protection appliquée (BIPUR – BEALWAX – POLYTHANE N 120,…) sur le chantier donnera la teinte réelle finale. En effet la protection peut encore apporter des modifications de la teinte.

    5. Ensuite, apposer cette plaquette sur votre support pour comparer le résultat (sans omettre que vous allez encore la vernir).

    6. Après avoir traité votre plaquette d’échantillon, répéter le contrôle de la teinte.

    7. Répéter l’opération si le résultat n’est pas positif. Vous pouvez réaliser plusieurs essais de teintes en même temps. Cela vous fera gagner du temps.

    8. Lorsque vous serez arrivé à la teinte souhaitée, faites un petit mélange avec la bonne proportion de BEALCRYL 2.

    9. Déposer une petite quantité sur le bout d’un doigt ganté, poser ce doigt sur la fissure et insérer le produit MORTEX COLOR-F4 en tournoyant le doigt pour que la matière pénètre dans la fissure.

    10. Attendre 48 heures de séchage.

    11. Poser la protection suivant le protocole de pose.

    Déborder de la fissure peut être une aide pour masquer les taches dans le cas d’une finition mouchetée.
    Voir aussi FAQ « Comment diminuer l’apparition de fissures dues au mouvement dans le revêtement MORTEX® ? »