• Description des 2 bases pour l’injection contre l'humidité ascensionnelle

    Deux bases différentes de produit CAPILASIL pour l’injection tout comme pour la protection des façades.

    1.Phase solvant:
    BEAL formule le CAPILASIL en base solvantée à base d’une concentration de matières actives composée de siloxanes oligomères (10% de concentration) au moyen d’un solvant désaromatisé, de très haute qualité et de très haute performance. Les aromates sont éliminés en grande partie, mais il en reste encore un peu.
    Le solvant est lourd pour permettre la poursuite de la diffusion après l’injection. Le solvant s’évapore alors et laisse place à la barrière créée par la polymérisation du système siloxane oligomère. Le solvant est le support du produit. Il est non polaire, il ne se mélange donc pas à l’eau.
    Dans un premier temps, le solvant agit comme une barrière et, dès qu’il s’évapore,une polymérisation se produit pour former la véritable barrière ( la barrière est effective le jour de l’injection). Toute humidité présente dans le substrat est un facteur qui accélère la polymérisation.
    Ne pas utiliser cette base ‘solvant’ s’il y a des éléments sensibles aux solvants dans les murs, au sol et sous la chape ou le béton, etc. Dans cas, utiliser le CAPILASIL HEH2O à base d’eau).

    Chauffer (en période froide) et ventiler les pièces traitées pour évaporer les solvants et l’humidité encore présents sur les murs. Les derniers résidus aromatiques des produits sont naturellement plus odorants lorsqu’ils sont chauffés. Par conséquent, les chauffages de stockage augmenteront considérablement l’odeur des aromates (par exemple, une sauce froide chauffée libèrera ses aromates).

    La durée du processus de séchage dépend des composants des revêtements (peinture, plâtre, chaux, ciment,carreaux, etc), du chauffage (périodes froides) et de la ventilation. Cela dépend donc de qui y vit.
    En général, pour les murs non couverts, il faut compter 6 mois à 1,5 an, voire plus. Dans les endroits ouverts au vent (cadres non placés), nous avons constaté un séchage rapide de l’ordre de 2 à 3 mois.

    2. Phase aqueuse
    BEAL formule le CAPILASIL HEH2O à base de siloxanes dilués dans l’eau.

    L’avantage de ce type de produi est qu’il est totalement inodore.
    D’autre part, il faut comprendre que l’injection va apporter au substrat une quantité importante d’eau nécessaire à la difffusion des siloxanes. Cette eau doit également s’évaporer. Par conséquent, le processus de séchage sera beaucoup plus long qu’avec un produit à base de solvant, dont le solvant s’évapore plus facilement. Il yaura également une formation de sels supplémentaires lorsque l’eau sera ajoutée dans un milieu alcalin.

    La barrière n’est pas efficace le jour de l’injection, mais bien plus tard. Les siloxanes commencent à se polymériser lorsque l’eau s’évapore, donc lentement. La polylmérisation commence généralement après un mois et plus rapidement par temps chaud.

    Il existe également un risque qu’en présence d’une humidité plus élevée, les siloxanes polymérisés ne soient activés que lorsque l’eau contenue dans les produits et les parois soit évaporée.
    Le temps de séchage dépend des composants des revêtements (peintures, plâtre, chaux, ciment, carreaux, etc), du chauffége (périodes froides) et de la ventilation. Cela dépend donc de qui y vit.
    En général, pour des murs nus, il faut compter 6 mois à 2 ans.

    Dans les endroits ouverts au vent (cadres non placés), il a été constaté que le séchage est beaucoup plus rapide, et après 10 mois, des résultats probants ont été observés.