• Quelles sont les causes des taches sur le produit MORTEX® et comment les éviter ?

    Causes de l’apparition de taches
    Lorsque le produit MORTEX® est appliqué de manière très structurée avec formation de micros cavités plus ou moins importantes, des pénétrations de liquides gras ou autres sont possibles au niveau de ces ouvertures.

    En effet, ces endroits sont des points faibles pour l’enduit et sa protection. Il est indispensable pour éviter des pénétrations éventuelles de bien traiter ces cavités. En passant les produits de protection (vernis, huiles, etc…) au moyen d’un traitement normal (rouleau ou pinceau …), ces derniers ne pénètrent pas dans ces cavités, car ces produits sont trop épais. Il faut impérativement les pousser en tapotant avec le pinceau/la brosse pour bien traiter les bords, ainsi que le fond, de ces cavités .

    Nous connaissons donc à ces endroits un phénomène de capillarité latérale, par-dessous la protection, pouvant tacher le support. Ce dernier ne peut sécher que par les petites ouvertures formées par les micros cavités en question. Les graisses ne peuvent pas s’échapper.

    Pour les couches « techniques » (sol, douches, etc…), le fait d’avoir un support à pores ouverts (cavités) est déjà une déficience au niveau de l’application. Cette faiblesse entrave l’étanchéité du système et ces zones risquent de s’encrasser.
    La présence de taches à certains endroits et pas à d’autres prouve que la protection (vernis ou autre) est efficace là où elle est bien appliquée.

    Les taches ne sont présentes qu’aux endroits qui n’ont pas reçu de protection. Il est donc impératif de tamponner le vernis ou les autres protections dans ces petites cavités non traitées. Ces cavités non traitées sont naturellement toujours à éviter.

    Des supports lisses peuvent présenter les mêmes cas de figure si la protection est mal appliquée.

    La bonne mise en oeuvre pour éviter les taches
    Nous conseillons donc toujours de réaliser et faire valider un échantillon pour déterminer la finition (structurée, lisse, etc.) en fonction de la destination du chantier.

    Ex : pour une douche et/ou un plan de travail, nous conseillons toujours une finition lissée pour éviter un phénomène d’encrassement et faciliter l’entretien.

    Il faut prendre en compte que ces cavités sont parfois difficiles à protéger parce que certaines d’entre-elles communiquent par leur fond. C’est dans ces cavités que va se fixer l’encrassement (saletés, savons, résidus de nettoyage, produits huileux, teintures de cheveux, farine, beurre, etc.). Les microcavités créent un passage possible pour l’eau.

    Il faut donc impérativement bien fermer les surfaces en évitant la présence de micros cavités importantes et bien appliquer la protection suivant les règles de l’art.